L’assurance habitation

Sinistre de grèle

Pour les personnes souscrivant pour la première fois leur assurance habitation, il est souvent difficile de se retrouver dans les nombreuses offres présentes sur le marché. Ces quelques conseils vous seront peut-être utiles dans cette démarche.

Quand l’assurance habitation est-elle obligatoire ?

Je viens de renouveler mon contrat d’assurance habitation. Dans la salle d’attente de la compagnie, je me suis alors aperçu que de nombreuses personnes peinent beaucoup dans cette entreprise. C’est pourquoi j’ai écrit cet article en espérant aider mes lecteurs. Ainsi, pour les individus ayant le statut de locataire, cette assurance est obligatoire. Autrement, le défaut de cette garantie peut être un motif valable pour le propriétaire de résiliation du bail avant terme.

Par ailleurs, les personnes qui habitent en copropriété ne peuvent pas non plus s’y soustraire, du moins pour les zones communes comme les escaliers, la cour et la toiture. Toutefois, l’assurance habitation est facultative pour les parties privatives. En effet, le propriétaire d’un bien immobilier individuel n’est pas soumis à cette contrainte. Néanmoins, en disposer est tout de même fortement conseillé.

Si des propriétaires ne tiennent pas compte de l’utilité de cette garantie, j’essaie à chaque fois de les convaincre du contraire. En effet, en assurant votre maison, vous la protégez des éventuels dommages causés lors d’un incendie par exemple. Plus précisément, en cas de dégâts, la compagnie prendra en charge toutes les réparations nécessaires pour que le bien immobilier retrouve son état d’avant le sinistre.

Que comporte une assurance habitation ?

Cambriolage

Pour les copropriétaires et les locataires, une assurance habitation comprend deux garanties obligatoires que sont les risques locatifs et les recours des voisins et des tiers. La première couvre l’ensemble des dégradations issues d’évènements malheureux comme le dégât des eaux, l’incendie et l’explosion. La deuxième concernera aussi les mêmes sinistres, mais sur les maisons voisines. Concernant mon cas, je ne me suis pas contenté de ces deux franchises.

Dans mon premier contrat j’ai rajouté la responsabilité civile qui concerne toutes les casses, les détériorations ou dégradations que je pourrais éventuellement provoquer hors de mon appartement. Cette garantie s’étend également aux membres de ma famille. Sinon, lors du renouvellement de mon contrat, j’en ai profité pour me renseigner sur les autres options disponibles. J’ai trouvé particulièrement intéressant l’option vol, tentative de vol et vandalisme.

Comme j’habite dans une zone résidentielle avec un taux de cambriolage non négligeable, j’ai tout de même pris mes précautions. Par contre je n’étais pas convaincu, même si l’on m’a vanté leurs mérites, par les options bris de glace, risques technologiques, catastrophes naturelles...

Pour conclure, en dehors des indispensables, chaque personne est libre d’adapter son assurance habitation en fonction de ses besoins et de ses possibilités financières. Et si vous voulez, pour profiter de l’ensemble des garanties, optez pour la formule multirisque.

Écrit par Rodolphe le dans Assurance

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 5p796qv64y