L’investissement dans l’immobilier locatif

Investissement locatifDe peur d’être endettés ou d’entrer dans le cycle infernal du remboursement des mensualités, de nombreux ménages français préfèrent mettre de côté leur projet immobilier. Pourquoi ne pas tout simplement envisager l’investissement locatif ?

Pourquoi acheter pour louer ?

Faut-il investir dans l’immobilier dès l’entrée dans la vie active, ou est-ce qu’il est préférable d’attendre quelques années et se constituer un petit capital personnel ?

C’est la question que je me suis posée lorsque j’ai été embauché pour mon tout premier emploi. Qui plus est, avec des salaires de débutant, il est souvent difficile d’épargner en prévision d’un éventuel achat immobilier. À contrecœur, je n’ai eu d’autres choix que de mettre de côté mon ambition de devenir propriétaire.

Toutefois, quelques années plus tard, l’opportunité s’est à nouveau présentée pour que je puisse acquérir enfin un appartement, sans pour autant m’endetter lourdement. Le secret ? Acheter le bien immobilier par l’intermédiaire d’un crédit demandé à la banque et le mettre en location par la suite. Un choix de placement judicieux puisque ce seront les ressources locatives qui serviront à payer une partie, voire même l’intégralité de mes mensualités.

Et une fois que le prêt immobilier est entièrement remboursé, les loyers constitueront des sources de revenus supplémentaires à la fois stables et réguliers que je pourrai par la suite économiser, pour m’offrir une résidence secondaire et me constituer ainsi un petit patrimoine immobilier.

En ce qui me concerne, c’est tout réfléchi, car c’est vraiment le seul moyen pour moi d’investir dans la pierre. Sans plus attendre, j’ai immédiatement soumis une étude de mon cas à un simulateur de prêt immobilier en ligne qui m’a été recommandé.

Optez pour une Location Meublée Non Professionnelle ou LMNP

Achat sur planUne très bonne nouvelle pour tous les bailleurs qui envisagent la Location Meublée Non Professionnelle, car la loi Censi-Bouvard a été reconduite jusqu’en décembre 2016.

Tous les investissements locatifs en LMNP commencés à partir de janvier 2013 peuvent encore bénéficier des avantages fiscaux, proposés par ce dispositif de défiscalisation. Pour cause, la réduction d’impôts à hauteur de 11 % du prix d’achat hors taxe de la maison ou de l’appartement sur une longue période de neuf ans est toujours d’actualité.

Par ailleurs, sous certaines conditions, il sera également possible de récupérer la TVA de 19,6 % du montant que vous engagez dans le placement. Et comme les Locations Meublées Non Professionnelles sont soumises au bail commercial, c’est aussi la garantie du paiement des loyers, même si les occupants quittent les lieux avant le terme du contrat de location. Enfin, au niveau fiscal, les recettes locatives ne seront pas considérées comme des revenus fonciers classiques, mais plutôt des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et seront donc soumises à un régime d’imposition plus léger.

Comment ça marche ? L’achat devra se porter sur une maison ou un appartement neuf ou VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement, c’est à dire "sur plans"). En outre, le budget total de l’investissement immobilier ne devra pas dépasser le plafond de 300 000 euros. Pour une période de neuf ans minimum, le logement doit rapidement trouver des locataires, dans les douze mois qui suivent son acquisition.

Écrit par Rodolphe le dans Investissement

1 commentaire

Écrit par Kevin le 25/05/2016 à 19h48

Salut,
Tu as raison, l’investissement locatif est une bonne chose. De plus, avec la mise en place du dispositif Pinel dernièrement, ce placement est devenu encore plus avantageux. Dès que j’ai un bon compte en banque, je compte bien acheter un bien pour le louer.

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ppik38aek3