Comment mieux gérer son endettement ?

L’endettement est au cœur des finances des ménages, une bonne gestion de ses dépenses et surtout de ses crédits passe par une bonne connaissance de son endettement actuel et à venir. Faisons le point sur cet indicateur préféré des banques et qui peut rapidement vous avertir d’un potentiel déséquilibre financier.

Comment calculer son taux d’endettement ?

L’endettement d’un ménage correspond tout simplement à la part des mensualités de crédit sur les revenus du foyers. En France, il est fortement conseillé de ne pas dépasser 33% de taux d’endettement, cela signifie tout simplement qu’un ménage ne doit pas consacrer plus d’un tiers de ses revenus à des remboursement de dettes. Ce ratio est important car les banques sont tenues de le vérifier avant toute souscription de prêt mais un changement de situation peut tout simplement faire basculer un foyer dans une situation précaire, comme par exemple la perte d’un travail ou une réduction des revenus mensuels.

La première étape non négligeable est de déterminer son propre taux d’endettement, il suffit de diviser le montant des mensualités par les revenus, par exemple, un couple ayant des revenus cumulés de 2500 euros nets et des mensualités de crédits d’un total de 625 euros, leur taux d’endettement est de 25%. Cette situation est stable, loin d’être dangereuse car il reste une marge suffisante avant la limite de 33% d’endettement. Une baisse de leurs revenus mensuels de 500 euros, par exemple, entrainerait un taux d’endettement de 31,25%. Là encore, le taux reste dans la limite. En revanche, un couple étant à la limite des 33% ne parviendrait pas à retrouver une situation stable.

Ménager son endettement avec le rachat de prêts

Le rachat de crédits est une opération de banque qui permet de réunir plusieurs prêts en un seul, l’idée de ce financement est tout simplement de réduire le montant des mensualités pour préserver un taux d’endettement dans la limite conseillée. Au fil des années, les ménages cumulent des crédits pour financer des projets, des emprunts qui vont se rembourser au fil du temps mais il peut arriver qu’une période soit plus difficile qu’une autre, tout simplement parce que trop de mensualités sont cumulées.

Plutôt que d’attendre le remboursement d’une dette complète afin d’aérer les finances, beaucoup de ménages préfèrent anticiper cette situation et réduire leurs échéances de prêts avant qu’un imprévu se produise. En effet, au-delà de 50% d’endettement, les chances d’obtenir un rachat de prêts sont relativement minces (à simuler ici éventuellement), il faut donc saisir au bon moment cette opportunité et surtout garder la main sur la gestion de ses finances. Un point mensuel sur l’endettement mais aussi sur les dépenses à prévoir permet de garder une ligne de conduite et d’éviter tous débordements.

Écrit par Rodolphe le dans Banque

Faire suivre sur les réseaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 6747xrs3aw