1er achat immobilier : comment trouver un crédit pas cher ?

L’accession à la propriété est un rêve partagé par la grande majorité des Français. Si 80% d’entre eux aspirent à devenir propriétaires, seuls 60% de nos compatriotes possèdent actuellement leur résidence principale. Le financement constitue un frein à la concrétisation du projet. Car même si les crédits immobiliers sont en mesure de financer l’opération, ils restent relativement onéreux. Comment faire alors pour obtenir le prêt le moins cher ?

1er achat immobilier : comment trouver un crédit pas cher ?

Faire jouer la concurrence entre les banques

La première règle quand on veut obtenir un prêt à prix intéressant est de ne jamais se ruer sur la première banque venue. Pensez systématiquement à faire jouer la concurrence. Tous les organismes ne se valent pas et certains vous proposeront des taux et conditions bien plus avantageux que d’autres. Il s’agit en quelque sorte d’une opération de séduction destinée à glaner de nouveaux clients. Pour les mettre en concurrence, votre démarche commencera auprès de votre banque habituelle.

Demandez des renseignements et essayez d’obtenir une première proposition. De toute manière, vous avez un délai de 10 jours pour accepter ou refuser l’offre. Ensuite, rendez-vous chez les concurrents pour voir ce qu’ils peuvent vous suggérer. Si vous n’avez pas le temps de faire du porte-à-porte, utilisez directement un simulateur de prêts immobiliers en ligne comme celui proposé par Le Mag de l’Immobilier. Vous gagnez du temps et aussi de l’argent. En effet, la comparaison effectuée entre les différentes banques vous permettra de trouver une offre intéressante.

Miser sur les aides et les subventions de l’État

Pour obtenir un crédit immobilier pas cher, ne lésinez surtout pas sur l’usage des différents prêts aidés à commencer par le Prêt à Taux zéro qui est accessible aux primo-accédants sous conditions de ressources. Comme son nom le sous-entend, il n’est pas assorti de taux d’intérêt ni de frais de dossier. Par contre, il finance au maximum 40% de la valeur du bien. Vous pourrez le compléter avec d’autres aides à l’instar du Prêt Épargne Logement s’adressant spécialement aux personnes ayant un Plan d’Épargne Logement (PEL) ou un Compte d’Épargne Logement (PEL). Sinon, il existe le prêt conventionné, le prêt accession sociale ou le prêt action logement dont le point commun est de faciliter l’accession à la propriété en fournissant des conditions et des taux attractifs.

Soigner son profil d’emprunteur

Un autre point crucial pour réussir à accéder à un crédit à taux intéressant est de faire attention à votre profil. Une banque accorde plus aisément sa confiance à une personne à la santé financière saine et à la situation professionnelle stable. Elle préfère les emprunteurs ayant un CDI plutôt qu’un autre aux revenus irréguliers et incertains. Les incidents de paiement, les découverts bancaires et autres mauvaises gestions de vos finances sont aussi à éviter.

Négocier les frais

Les frais contribuent à gonfler énormément la note au moment de souscrire à un crédit immobilier. En plus de rembourser le capital emprunté, vous devez vous acquitter des intérêts, des cotisations de l’assurance emprunteur, des frais de dossier, des frais de notaire ainsi que des frais de garanties. Il est important de savoir négocier ces dépenses annexes afin de les revoir à la baisse, car elles accaparent une grande partie des mensualités à rembourser.

Écrit par Rodolphe le dans Investissement

Faire suivre sur les réseaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ay3fwwt626